Collectionner les oblitérations
Un de mes sites préférés, sans doute. Très complet : l'ABC du collectionneur, comment identifier les oblitérations, un vaste dictionnaire philatélique. L'histoire de la marcophilie est mise en rapport avec les événements contemporains,  et, cerise sur le gâteau : le  webmestre livre dans un chapitre très didactique,ses trucs et astuces pour composer des pages Web.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Histoire postale

Début d'un mot :


La guerre de 1870
La Commune
Gazette des absents
Ballons montés
Pigeongrammes
Papillons de Metz
Pneumatiques
Boules de moulins
Chroniques
Merson

Pigeongrammes

Introduction
Guerre de 1870
La Poste 1870
L'Espérance
les pigeons
Les pigeongrammes
Procédé Dagron
Retour des pigeons
Lecture
Dépêches-réponses
fac-similés
Galerie
Dagron
histoire postale

Les pigeongrammes : La restitution des dépêches à l'arrivée du pigeon


Introduction
La guerre de 1870
L'organisation des Postes et télégraphes
Le Club l'Espérance
Le recrutement des pigeons
Le retour des pigeons
Pigeongrammes de Tours
Dagron et la microphotographie
Dépêches-réponses
Pigeongrammes de Dagron
La restitution des dépêches
fac-similés de Dagron
Galerie de pigeongrammes
Décryptage d'un pigeongramme
Index des noms cités
Sources bibliographiques
Liens

Le pigeon retournait dans son colombier d'origine. En passant dans une petite trappe, il actionnait une clochette qui avertissait de son arrivée.




Immédiatement, le propriétaire du pigeon amenait le précieux étui contenant les dépêches au Bureau Central des télégraphes.

Lecture

Les premières dépêches ainsi que celles bi-faces étaient lues au moyen de microscopes.



Elles étaient ensuite recopiées à la main sur différents supports (formulaires des Télégraphes pour les dépêches privées) avec, souvent, la mention Pigeon.

Lecture des films Dagron

Le microfilm Daron était inséré entre deux plaques de verre, puis projeté sur un écran au moyen d'une lanterne magique.

   

De la même façon l'équipe d'employés du Télégraphe recopiait soigneusement à la main les dépêches pour les distributions.





Dépêches codées

Les dépêches codées (simple chiffrement numérique) étaient ensuite déchiffrées et transmises par le Ministère de l'Intérieur aux destinataires concernés.



On est parfois un peu surpris de la teneur (ou de la légèreté) de ces messages codés, qui sont de simples formules du type "tout va bien " ou des messages entre les membres du gouvernement sans rapport avec la situation politique ou militaire de l'époque.


Décryptage d'un pigeongramme

Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques