www.philatelistes.net - Les pigeongrammes: Introduction
Philatélie 91
Pascal et Simone Bouhier proposent leurs produits sur leur site www.philatelie91.fr, sur de nombreux salons de collections d’Île de France ainsi que dans leur magasin – le seul magasin de philatélie de l’Essonne - installé  au 22 bis, Avenue Charles Rossignol – 91600 SAVIGNY SUR ORGE,.

Timbres de France, d’Europe de l’Ouest, Sélections de bonnes valeurs du Monde entier, lots tous pays, thématiques, pochettes, lettres, vracs, etc. …

Mais aussi : matériel toutes marques (Yvert & Tellier, Leuchturm, Safe, etc.…) pour toutes collections : timbres, pièces, médailles, €uros, cartes postales, etc.…

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Histoire postale

Début d'un mot :


La guerre de 1870
La Commune
Gazette des absents
Ballons montés
Pigeongrammes
Papillons de Metz
Pneumatiques
Boules de moulins
Chroniques
Merson

Pigeongrammes

Introduction
Guerre de 1870
La Poste 1870
L'Espérance
les pigeons
Les pigeongrammes
Procédé Dagron
Retour des pigeons
Lecture
Dépêches-réponses
fac-similés
Galerie
Dagron
histoire postale

Les pigeongrammes: Introduction


Introduction
La guerre de 1870
L'organisation des Postes et télégraphes
Le Club l'Espérance
Le recrutement des pigeons
Le retour des pigeons
Pigeongrammes de Tours
Dagron et la microphotographie
Dépêches-réponses
Pigeongrammes de Dagron
La restitution des dépêches
fac-similés de Dagron
Galerie de pigeongrammes
Décryptage d'un pigeongramme
Index des noms cités
Sources bibliographiques
Liens

Le pigeongramme est petite photographie microfilmée destinée à être transportée par pigeon voyageur.
Son histoire débute avec la Guerre de 1870 et le Siège de Paris.



Le 7 Octobre 1870, Léon Gambetta, Ministre de l'Intérieur quitte Paris assiégé en ballon. Le Ministère se replie à Tours puis à Bordeaux. Dès le 4 Novembre, le transport de dépêches par pigeons voyageurs est inauguré.
Trois cent deux pigeons (d'autres sources citent le nombre de 409) seront embarqués par ballons dans des paniers d'osier. La plupart de ces pigeons appartenaient à des particuliers parisiens qui, par patriotisme, les mirent au service des autorités.
Arrivés à Tours (ou Bordeaux), ils étaient équipés de petits étuis contenant des "micro-films"de 3 à 4 cm sur collodion (support transparent fabriqué à base de nitrocellulose, d'éther et d'alcool).
les pigeons étaient ensuite relâchés au plus près de Paris et censés retrouver leurs points de départ parisiens. Mais seuls une cinquantaine de pigeons parviendront à destination.

A l'arrivée, selon le cas, on plaçait les films de collodion entre deux plaques de verrre et on projettait le tout sur grand écran à l'aide d'une lanterne magique. Les textes étaient ensuite soigneusement recopiés puis acheminés aux différents destinataires.
N.B. : Il ne s'agit pas à proprement parler de marques postales (il n'y a ni timbres, ni oblitérations) mais d'histoire postale et de la communication. Ces films sont très fragiles, très cassants et difficiles à conserver. Ils "cotents" de 500 à 2000 F en moyenne selon l'origine, le contenu, l'état. Attention : il y a beaucoup de "reproductions" certaines provenant du dépeçage de l'ouvrage de M. de Laffolye, d'autre sur pellicule photographique exécutées après 1900 par des photographes (et probablement des négociants et/ou des collectionneurs. Le nom le plus fréquemment cité est celui d'Arthur Maury). Ils sont parfois mal identifiés par les collectionneurs et par les négociants en timbres qui ne font pas la différence avec les originaux. Ces reproductions "cotent" entre 200 et 500 F et demeurent les seuls témoignages collectionnables de cette époque, les originaux étant malheureusement détruits ou en trop mauvais état pour être manipulés.

Sources documentaires


Liens

Colombophilie

Histoire des pigeongrammes

Un grand merci à Mark Hayhurst  (http://www.cix.co.uk/~mhayhurst/jdhayhurst/) qui m'a permis de créer un site mirroir pour deux ouvrages réalisés par son père, aujourd'hui décédé, John D. Hayhurst :
La poste par pigeons-voyageurs
à Paris
1870-1871

Ballons montés

Guerre de 1870



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques