www.philatelistes.net - La presse philatélique écrite
Club Philatélique de Sarcelles et Environs
COLLECTIONNEURS NE RESTEZ PAS SEUL ! NOUS AVONS LA MEME PASSION

Notre association vous permet de partager avec d'autres ce loisir culturel et est a la disposition de tous (jeunes et adultes) débutants ou expérimentés. Amis philatélistes et collectionneurs de Sarcelles et de la Communauté Roissy Pays de France, de St Brice sous Foret et de la Communauté Plaine Vallée et des environs, ne restez plus isoles. Nos réunions sont gratuites et ouvertes a tous les collectionneurs - vous pourrez faire des échanges et des recherches: timbres, entiers postaux, télécartes, cartes postales...



En adhérant a notre association, nous vous proposons un certain nombre de services: consultation et prêt des catalogues, service des nouveautés, réduction importante sur l'achat de matériel, un tarif préférentiel club pour les abonnements aux revues philatéliques : Timbres Magazine, l'Echo de la Timbrologie, Atout Timbres... Notre association est affiliée à la Fédération Française des Associations Philatéliques (FFAP) et au Groupement des Associations Philatéliques de Paris - Ile de France (GAPHIL). Notre site internet http://clubphilateliquesarcellesetenvirons.com 
vous permettra de mieux connaitre nos activités, il présente également quelques souvenirs édités à l'occasion de telle ou telle manifestation. 

Nous éditons un bulletin ou chacun peut faire paraitre des annonces pour des recherches, des échanges. 

Nous organisons chaque année un Salon des Collectionneurs à Sarcelles à la Salle André Malraux le dernier samedi de janvier.



Réunions mensuelles au Club Honoré PONS Carrefour BULLIER

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

La presse philatélique écrite


l'Echo de la Timbrologie
octobre   2021

cliquez ici pour plus d'informations sur  l'Echo de la Timbrologie

Numéro 1965 - Octobre 2021 Donner du sens, pour avoir la cote

(Sophie Bastide-Bernardin)
Actualités
- Phila-Valenciennes : Le grand événement national et européen de la rentrée... avec une petite touche de régionalisme
- Élection FIP de la meilleure carte-maximum de 2020
- Max Dormoy (1888-1941), un montluçonnais commémoré
- Le sens de l'accueil à Hunspach
- Centenaire du choix du soldat inconnu américain à Châlon
- Et le plus beau timbre musique de 2020 est : tatatatam, tatatatam...
- Marcophilex XLV à Néris-les-bains
Autocollants
- Phila-Loire 2021, près de Tours
- Près de Metz, une église contempoaine signée Rouquet
- Et à la limite du Mans : les 24 heures
Variétés
- spécial Japon
Multimédia : AIWOS 2021 : un événement inédit, à ne pas louper !
À l'occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, l'Association internationale des Collectionneurs olympiques et sportifs (AICOS) a organisé une exposition virtuelle au format inédit, inaugurée officiellement le 23 juillet 2021- lire aussi Rencontre avec Christophe Aït-Braham, L'Écho no 1963. Les collections n'ont toutefois été visibles en ligne qu'à compter du s septembre. Nous avons apprécié la simplicité de navigation sur la section du site de L'AICOS réservée à cet événement unique, offrant la possibilité à tous les visiteurs de voter (jusqu'au le octobre) pour sa ou ses collections préférées en catégorie - Philatélie - uniquement. Nous avons eu aussi beaucoup de plaisir à découvrir les pages, tant par la qualité du matériel présenté, notamment philatélique, que par l'originalité des sujets traités (...)
voir : aicolympic.org/fr/aiwos2021 TOUT PHOTO : A Martel, la magie cirpienne a une nouvelle fois opéré
Martelons le fer tant qu'il est chaud : l'édition 2021 des rencontres du CIRP vient tout juste de se refermer à Martel, dans le Lot, que déjà, nous vous en donnons un aperçu en images.
Rencontre : "Maintenez le dynamisme, organisez des manifestations !"
Claude Désarménien terminera son dernier mandat de président de la Fédération française des Associations philatéliques (FFAP) lors de Phila-Valenciennes, du 8 au 10 octobre prochain. L'occasion pour lui d'exprimer sa reconnaissance envers l'équipe qui l'a accompagné durant neuf années et de dresser un bilan des actions menées, en particulier dans la période atypique que nous venons juste de traverser.
PROPOS RECUEILLIS PAR SOPHIE BASTIDE-BERNARDIN
Découverte : Palmarès du prix international d'art philatélique Asiago
À l'occasion de la 51e édition du Prix international d'art philatélique Asiago dont le jury, composé de onze personnalités masculines - auteurs, historiens, philatélistes...- s'est réuni le 25 juillet dernier, notre correspondant italien nous a envoyé un compte-rendu.

D’APRÈS UN TEXTE EN ITALIEN DE DANILO BOGONI, TRADUIT ET ADAPTE PAR SOPHIE BASTIDE-BERNARDIN
Éclairage : La communication à Berne, pas en berne
Interrompue l'an dernier, en raison des incertitudes liées à la crise sanitaire, notre série sur les grands musées européens ayant pour sujet- unique ou partiel - la poste et la philatélie, revient dans nos pages. Pour cette saison 2021, nous vous invitons à découvrir le musée de la communication de Berne, capitale politique de la Suisse.
SOPHIE BASTIDE-BERNARDIN
Polaires. Hiver et été 2019-2020 (2/2)
L'observation de plis polaires constitue un excellent moyen de se familiariser avec les acronymes des nombreux programmes scientifiques en cours dans l'Antarctique. Démonstration.
ROGER VENTURINI

voir le site Cliquez ici pour consulter le site de L'Echo de la Timbrologie

Voir également :
les autres titres
Timbres Magazine
octobre   2021

cliquez ici pour plus d'informations sur  Timbres Magazine

Numéro 237 - Octobre 2021
ÉDITORIAL : Philatélie intemporelle
Depuis le mois de février, Deutsche Post, la Poste allemande a émis un timbre avec ce que nous appelons nous, un QR-code. Pour les utilisateurs d'outre-Rhin c'est un Matrixcode. L'expression nous est familière puisque COVID-19 oblige, nous sommes souvent contraints de montrer notre téléphone (portable) avec ce fameux code qui justifie notre vaccination en bonne et due forme, du moins pour ceux qui ont accepté de se faire vacciner.
Sorti le 4 février dernier, ce timbre intitulé "Digitaler Wandel" (le tournant digital) existe en deux versions : l'une en version autocollante, l'autre normale, c'est-à-dire avec une gomme à humecter.

L'intérêt de ce timbre est qu'il vous permet de connaître (si vous avez installé l'application adéquate) le suivi de l'enveloppe ! il ne s'agit pas encore de voir tout le suivi d'un colis par exemple mais de savoir où se trouve l'enveloppe que vous avez affranchie avec le timbre dont il est question. Dans les 24 heures vous pourrez recevoir le message suivant : "Ihre Sendung wurde am XX.XX.2021 in unserem Logistikzentrum xxxx-xxxx bearbeitet und geht am XX.XX.2021 in die Zustellung... Ce qui peut se traduire par : Votre envoi a été traité par le centre logistique de xxxx-xxxx le XX.XX.2021 et est en cours de distribution". On peut obtenir une information plus détaillée en se positionnant sur: "Detaillieter Sendungsverlauf". Ici les heures sont indiquées et l'information apparait en deux paragraphes bien distincts.

Cette "prestation de service" est totalement gratuite. Le timbre est vendu 0,80 euro (tarif la lettre standard de 20g dans le régime intérieur allemand). Quant aux informations si elles sont succinctes elles sont pour l'instant suffisantes même si elles n'ont rien à voir avec celles que l'on pourrait obtenir pour un recommandé ou un colis. Mais la poste allemande pense avoir trouvé là une première parade à l'usage de faux timbres. Elle a d'ailleurs émis depuis plusieurs figurines avec ce matrixcode .

En France, apparemment on n'en est pas encore là. Pendant ce temps, nous étions encore coincés par la pandémie et attendions ces jours meilleurs dans lesquels nous vivons actuellement. Après 12 - 18 mois, il faut reconnaître que c'est bien agréable.

Les nouveaux catalogues sont sortis et même s'ils ne nous ont pas manqué l'année dernière, ils sont bien agréables à feuilleter cette année. La grande nouveauté, c'est évidemment ce grand catalogue Yvert & Tellier entièrement dédié aux Colonies, un ouvrage qui devrait sérieusement remettre au goût du jour ce chapitre de la philatélie francophone. La liste et la cotation des timbres utilisés par les bureaux français à l'étranger, les millésimes pour certaines colonies, les variétés, les carnets, de nouveaux visuels, etc... autant d'améliorations qui sont plus que bien venues et devraient susciter bien du plaisir aux collectionneurs. Bonne lecture
Michel Melot, Rédacteur en Chef
Phila-France 2021. Valenciennes capitale du timbre durant 3 jours
Initialement prévu en mai dernier, le 94ème Congrès annuel de la Fédération Française des Associations Philatéliques (FFAP) a été repoussé en octobre à cause des restrictions sanitaires. Un grand coup de chapeau aux organisateurs (Club Philatélique du Valenciennois et FFAP) ainsi qu'aux partenaires (Yvert et Tellier, La Poste et l'ADPhile) qui n'ont pas baissé les bras devant l'adversité. Ils méritent largement votre venue d'autant qu'il s'agit du premier rendez-vous philatélique national depuis le début de la pandémie que nous subissons.
Terres australes : Le millésime 2020 des TAAF
Comme les années précédentes, le service philatélique des TAAF, dirigé par Marc Boukebza, a proposé en 2020 un jeu d'émissions variées, tant sur le type des vignettes que sur les sujets traités. Elles concernent les hommes et les territoires des TAAF, les activités sur la réserve naturelle (un carnet de prestige dédié), la faune et la flore ainsi que sur les navires assurant le lien avec les bases australes Crozet, Kerguelen, St Paul et Amsterdam, la base antarctique de Terre Adélie et les Îles Eparses (Europa, Glorieuses, Juan de Nova, Tromelin, Bassas da India). Furent émis 11 timbres isolés, 1 diptyque formé de 2 timbres et d'une vignette centrale sans valeur postale, 2 x 2 timbres se tenant, 9 bloc-feuillets renfermant 17 timbres ainsi que 4 Prêts à Poster (PAP) glissés dans une pochette. L'ensemble des timbres et blocs représentait une faciale de 44,55 euros (supérieure à 2019 qui était de 40,75 euros). A ceci il faut rajouter les 4 PAP à 8,50 euros et le carnet prestige, renfermant 12 timbres au tarif international proposé au prix de 26 euros. Ces émissions des TAAF sont prisées par les philatélistes « polaires », réalisées par des artistes (Art.) de qualité et qui sont imprimées selon plusieurs procédés comme la taille douce (TD), l'héliogravure (Hélio), l'offset (Of), la sérigraphie ou même mixés.
Une femme manoeuvrant une charrue... Ce timbre de 1940 n'a pas su creuser son sillon
Curieuse apparition en ce début de mai 1940 que cette femme courbée sur le soc d une charrue tirée par des boeufs dans une série dédiée aux OEuvres de Guerre avec trois célèbres figures militaires... Explications.
Les conférences internationales de l'entre-deux guerres (2ème partie)
Pendant les vingt années qui se sont écoulées de 1919 (Traité de Versailles mettant un terme à la fin de la 1ère guerre mondiale) à 1939 (déclenchement de la 2ème guerre mondiale), les grands pays d'Europe ont organisé une douzaine de conférences internationales diplomatiques et économiques. Leurs buts : créer une situation de paix en Europe et relancer l'activité économique. Voici une présentation de ces conférences, avec des illustrations de lettres qui sont des « témoins historiques » de cette époque difficile pour l'Europe.
Mécanisation et formation : Les vignettes d'affranchissement de guichet dans les Centres d'instruction
Pour désengorger ses guichets où les files d'attente génèrent le mécontentement des usagers, la Poste engage dans les années 1950 à 1980 une modernisation des opérations concernant entre autres l'affranchissement des lettres. Ce qui se traduit par la mise en place de nouvelles machines à affranchir que les postiers en formation doivent apprendre à utiliser. Les Centres d'instruction sont donc dotés du matériel correspondant pour la manipulation par les élèves des vignettes d'affranchissement tout comme pour les timbres, entiers et autres documents fictifs. Nous vous présentons ce que nous connaissons de ces vignettes peu connues.
La poste, le fisc et les articles d'argent
Certains documents, soumis au droit de timbre sur la base de leur dimension, ont fait l'objet d'un régime mixte, à la fois fiscal et postal. Il s'agissait des articles d'argent, c'est à dire des envois de Quittances postales supérieures à 10 francs et des Reconnaissances de valeurs cotées.
Bob Morane est orphelin
Le 25 juillet 2021, Henri Vernes est décédé à l'âge de 102 ans. Cet aventurier dans l'âme est le père de l'un des plut célèbres héros d'aventures du XXème siècle : Bob Morane, dont il a écrit 230 romans, de 1953 à 2012. (1 et 2)
Les courriers catapultés du paquebot Ile-de-France (3ème partie)
Si tout a été dit et écrit sur les deux timbres surchargés de l'Ile-de-France (YT PA 3 et 4) qui sont les stars de la poste aérienne française, les plis des 24 catapultages (12 allers et 12 retours) effectués de 1928 à 1930, bien que moins médiatiques, méritent aussi d'être étudiés et collectionnés.
Carnets : rétrospective 2020. Des carnets à profusion ! (2ème partie)
Le temps des carnets d'usage courant dont la diffusion durait des années, parfois des décennies, est décidément bien révolu. Les administrations postales qui continuent à livrer aux usagers des livrets de vignettes banalisées sont maintenant rarissimes. La France est d'ailleurs l'une des rares exceptions - mais tout en multipliant en parallèle des émissions spécifiques chatoyantes et souvent thématiques. Nous évoquerons donc dans cet article les principales tendances du carnétisme mondial en 2020, sans prétendre, évidemment, à l'exhaustivité, tant les émissions sont nombreuses.
Cartes postales : Les midinettes font parler d'elles
Le dimanche 25 octobre 1903, il règne dans le jardin des Tuileries et sur la Place de la Concorde une effervescence exceptionnelle. Il y a foule. Et, dans cette foule, beaucoup de jeunes femmes et jeunes filles. Parmi elles, 2 500 midinettes de 14 à 50 ans venues de toutes les maisons de couture de la région parisienne participer à une épreuve sportive. Il s'agit d'une course pédestre qui les conduira de Paris à Nanterre, soit 10 kilomètres. A mi-chemin, un court repos leur sera accordé. Toutes les grandes marques sont présentes: Worth, Paquin, Doucet, Redfern, Callot. Pour sa part, la firme Redfern, rue de Rivoli, a requis, pour le premier événement de ce genre, la quasi-totalité de son personnel en mesure d'y participer. Elle a même organisé des stages de préparation.
Wallis et Futuna, les timbres de la France Libre
La mise en vente des timbres surchargés France Libre de Wallis et Futuna précède de près d'un an le ralliement des îles. Leur apparition sur le marché philatélique en contrarie le secret et implique un haut fonctionnaire britannique, philatéliste distingué...
La "Grande Tâche " du 25c Cérès au Type I
Il semble que, parmi les timbres français à l'effigie de Cérès et de Napoléon, le seul qui ait été imprimé avec des clichés dits "remplaçants" car substitués aux orignaux des premiers tirages, ait été le 25c Cérès dentelé de 1871 aux types I, II, et III, dont nous célébrons cette année le sesquicentenaire.
Répertoire des Daguin des bureaux français
XXXII. Le département du Gers
Les bavardages d'Aristote : Ces oblitérations qui font rêver... ou pas
Un jour de cet été, alors que nous devisions sur la philatélie en général et la façon dont j'aborde ma rubrique, Michel Melot, notre rédacteur en chef, m'a donné ce courrier en me disant : « Tenez, mon cher Aristote,voilà de quoi méditer ! ». Méditer ? Je ne sais pas mais je vous livre ce texte d'un de nos lecteurs, Daniel Hurriez :

« Nous critiquons à juste titre les coups de stylo ou feutre ou autres rayures qui souillent les timbres non oblitérés [ndlr: au départ] mais ne croyez-vous pas que cette nouvelle oblitération, qui n'a pas de cachet n'enlaidit pas tout autant un timbre comme celui-là ou d'autres !!? Peut-on garder un tel timbre dans une collection ? C'est affreux !

Où est le temps des belles oblitérations et des flammes qui nous renseignaient sur les lieux, qui nous faisaient voyager, lorsqu'on recevait ces courriers ? Par le fait de vouloir et devoir aller toujours plus vite, la « beauté » est mise à l'écart Je ne suis certainement pas le seul à faire cette réflexion.
Malgré tout je suis satisfait de pouvoir voyager tous les mois grâce à votre revue. »

Tout d'abord, un grand merci pour le final de votre courrier. Cette amicale pensée ravira tous les collaborateurs du magazine et procurera beaucoup de plaisir à nos pigistes extérieurs.
Ensuite, je suis bien obligé de vous suivre dans le jugement que vous portez sur la façon dont notre courrier est oblitéré. Le problème n'est pas récent, loin de là. Et il n'est pas uniquement français, croyez-moi.
Quand je vois par exemple, je devrais plutôt dire quand j'admire, des oblitérations scandinaves reproduites en couleur dans des catalogues de V.O. Ou de V.E., et que je constate les prix auxquels elles se vendent, je me dis que non seulement cela prouve l'existence d'un marché mais que la beauté existe.
Pour abonder encore dans voue sens, je vous dirais que je me rappelle ce collectionneur qui n'achetait que des Semeuses camées revêtues de cachets bien centrés et parfaitement lisibles et qui, évidemment, les payait fort cher... Vous me direz que j'évoque ici des pratiques des XIXe et XXe siècles que tous les pays ne pouvaient d'ailleurs pas exercer. Vous avez raison. Mais je comprends aussi parfaitement votre désir de renouer avec ou de revivre ce passé pas si lointain où les collectionneurs avaient encore un petit rôle à jouer dans les univers postaux dans lesquels ils évoluaient. Comme vous le soulignez à juste titre, éviter de perdre du temps, aller vite sont des contraintes auxquels nos postiers sont habitués et pour lesquels on invente, on fabrique des appareils de plus en plus performants. Comme vous le lirez plus loin, aujourd'hui, on invente des timbres avec des codes digitaux pour éviter qu'on en fasse des faux ou pour nous épargner leur annulation ...

Est-ce cela le progrès ? Peut-être bien. Je ne vais pas plaider pour le retour des flammes même si le collectionneur que je suis trouvait cela très bien. Aujourd'hui, quelle commune de France n'a pas son site Internet ? C'est quand même mieux qu'une flamme ! Je crois simplement qu'il faut continuer de rêver sur nos petites vignettes, continuer à s'extasier sur leur beauté, et à admirer le dévouement des postiers de l'époque qui prenaient soin des timbres, qu'ils soient destinés à des collectionneurs ou à de simples particuliers.
voir le site Cliquez ici pour consulter le site de Timbres Magazine

Voir également :
les autres titres


la presse philatélique française



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques