www.philatelistes.net - La presse philatélique écrite
Exposition marcophile
Les oblitérations sur les timbres de France à l'effigie de Cérès et de Napoléon.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

La presse philatélique écrite


Timbres Magazine
avril   2017

cliquez ici pour plus d'informations sur  Timbres Magazine

Numéro 188 - Avril 2017 ÉDITORIAL : Depuis le désert d'Oman
Cet éditorial est rédigé d'Oman de l'un des déserts les plus inhospitaliers de la planète En totale autarcie énergétique grâce à l'énergie solaire, je continue de travailler pour le magazine. Dire que c'est simple serait vous mentir. En réalité c'est très dur à cause de la chaleur, du vent et du sable qui s'infiltre partout. La gestion des réserves d'eau et des maigres rations de nourriture sont une préoccupation quotidienne. Le moment le pins agréable demeure la nuit et c'est un soir de pleine lune que je vous écris.
Malgré ce que je viens d'évoquer cette expérience loin du monde et de la civilisation est bénéfique et je n'éprouve aucun regret. Elle permet tout d'abord de prendre du recul et de réfléchir à de futurs articles pour le magazine. Le nouveau hors-série par exemple est préparé de ce camp éphémère ayant numérisé la documentation qui m'était nécessaire. A votre demande, il sera question de la Russie et de son éclatement. Une période riche bien que récente pour la philatélie. Comme pour les précédents, l'ensemble des régions du monde seront abordés et bien entendu la France mais aussi ses anciennes colonies. La géopolitique par les timbres de certains déserts sera aussi traitée. D'où je rédige, c'est somme toute logique, naturel et inspirant. L'unique ouvrage papier pour travailler sur le hors-série n°4 est Le dictionnaire des émissions philatéliques de Jacques Delafosse. Je ne dis pas cela pour en faire la publicité - il est pratiquement épuisé - mais tout simplement parce que je le trouve excellent et bien conçu. Sur l'Île déserte il y a trois ans, il avait été mon compagnon et je peux vous assurer que durant ces moments de grande solitude, ce fut précieux.
Ce que j'aime dans la philatélie, c'est qu'elle est mondiale et se révèle une opportunité pour faire de belles rencontres, à commencer par les postes. Celles-ci sont des lieux de vie, souvent le centre de villes ou de villages où je me suis rendu. Je pense tout particulièrement à la poste fluviale en Guyane ou encore à Pondichéry en Inde J'envisage d'écrire un livre sur la base des témoignages que j'ai pu recueillir sur pratiquement tous les continents et même au pôle Nord géographique. Je suis passé à la poste principale d'Oman pour acheter des timbres destinés aux enveloppes auxquelles vous avez souscrites. Vu le nombre, je n'ai pas eu le temps de toutes les préparer avant mon départ dans le désert. Elles seront expédiées courant avril. J'ai rencontré les responsables de la poste d'Oman et vu leur sérieux, je n'ai aucune inquiétude quant à leur réexpédition. Étonnante poste qui réalise peu d'émissions, de grande qualité artistique mais qui ne communique absolument pas. Pour trouver le bureau philatélique, j'ai dû me rendre dans trois endroits différents pour enfin trouver le bon. Le Sultanat d'Oman a su rester authentique sans céder au marketing débridé. Ici les timbres servent d'abord à affranchir le courrier.
Cette expédition est aussi - comme j'avais eu l'occasion de le dire le mois dernier- une opportunité pour s'adresser aux enfants des collèges. Deux fois par semaine, je rédige un message à leur attention diffusé sur le site de l'Adphile. Il y est question de l'aventure elle-même (pour les attirer) et bien sûr de timbres. J'espère que la mayonnaise prendra et je remercie une fois encore le conseil de cette association pour son soutien.
Je vous donne rendez-vous le mois prochain, je serai alors proche de regagner la France. L'équipe basée à Bagnolet, Lille et Oman vous souhaite une bonne lecture et vous remercie de votre fidélité.
L'Occupation italienne de Menton
L'histoire philatélique de Menton est essentiellement française. En effet, même si Menton a été historiquement rattachée à plusieurs nations, la ville était sous domination tricolore lorsque sont apparus les timbres-poste. Toutefois, durant trois années de la Seconde Guerre mondiale, du 24 juin 1940 au septembre 1943, cette mainmise française a connu une parenthèse italienne. L'administration de Mussolini a italianisé intégralement la ville, et donc aussi son courrier, marqué de l'empreinte italienne et des bouleversements administratifs qu'a connus Menton.
Pierre Gandon et Jacques Cartier : rétablir la vérité
Le nom du talentueux graveur Pierre Gandon est associé à la thématique Jacques Cartier par l'intermédiaire de deux objets différents : un timbre et une vignette Un débat a été ouvert il y a quelques années afin de savoir quelle était l'implication de Pierre Gandon dans l'un et l'autre Voici une synthèse des éléments factuels et avérés sur le sujet.
De la Bible hébraïque à la Kabbale
Les fêtes juives sont parmi les nombreuses occasions pour les coreligionnaires de se référer à la Bible hébraïque, la Torah. Divisée en 5 sections, la Torah ou Pentateuque est à l'origine de nombreux recueils de commentaires. Au sein de cette littérature, le Talmud, expression du judaïsme rabbinique, occupe une place fondamentale. A côté de cette exégèse talmudique, il en existe une autre, ésotérique quant à elle classée sous le terme Kabbale dont le recueil médiéval du Livre de la Splendeur ou Zohar est le plus éminent.
Quand les plis maritimes illustrent la Conquête de l'Ouest
Deux lettres, parties de France à moins d'un an d'intervalle en 1859 et 1860, donnent un aperçu de la diversité des voies postales mises en place entre l'Europe et le « Nouveau Monde ». Mais, à cette date déjà, le défi n'est plus tant de franchir l'Atlantique que de parvenir le plus rapidement possible sur la côte pacifique des États-Unis. Complétées par un témoignage d'époque, celui de Louis Simonin, elles contribuent à illustrer cette course digne du Tour du monde en 80 jours de J. Verne.
La collection départementale : un vrai régal
Il y a tant de pièces différentes pouvant être regroupées dans cette collection, qu'elle procure un vrai bonheur au philatéliste tant les découvertes peuvent être nombreuses, variées et inattendues
La lutte contre la fièvre jaune
La fièvre jaune est une maladie virale, que l'on rencontre surtout en Amérique centrale et du Sud, dans les Caraïbes et en Afrique subsaharienne. Depuis ces régions, la maladie a également envahi l'Europe, surtout via les ports espagnols et portugais. Bien que la maladie soit endémique, il y a eu des épidémies de très forte intensités comme celle de Lisbonne en 1857, qui fit plus de 6000 morts en quelques semaines. La lutte contre la maladie a été le fait de certains scientifiques que la philatélie a naturellement salués.
La grande peste de Marseille 1720-1722 (1723)
Guy Dutau de l'Académie de philatélie a donné le 4 mars à Salon de Provence une conférence d'histoire postale qui évoque cet épisode qui fit 80000 victimes Pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'y assister en voici un résumés
La Tripolitaine
L'histoire postale des timbres émis sous l'intitulé "Tripolitaine" est à peu près parallèle à celle de la partie est de la Libye, la Cyrénaïque, que nous avons évoquée dans la parution précédente de cet article sur la philatélie des colonies italiennes.
Le roi des dunes
Compagnon du voyageur qui souhaite parcourir le désert - si vous voyez à qui nous faisons allusion - sans lequel ledit voyageur ne saurait s'aventurer en dehors des routes ouvertes aux véhicules motorisés, le dromadaire possède des qualités certaines qui l'ont désigné comme le "vaisseau du désert". Nos albums recèlent à son effigie de timbres variés dont certains comptent parmi les plus élégants qui soient. En voici un petit échantillon, seul ou en monture.
La lutte de Jacob contre l'Ange ou le musée postal d'Eugène Delacroix
Depuis l'automne 2016, fidèles et visiteurs de l'église Saint-Sulpice à Paris peuvent de nouveau admirer les extraordinaires fresques peintes par Eugène Delacroix dans la chapelle des Saints-Anges entre 1849 et 1861 et qui sont souvent présentées comme son testament artistique. Ecaillées par endroits, recouvertes d'un voile de poussière et d'épaisses couches de dépôt ces peintures nécessitaient une opération de restauration de grande ampleur qui s'est étendue sur presque une année et qui a fait l'objet d'un financement participatif placé sous l'égide de la Fondation du Patrimoine. C'est aussi l'occasion de mettre en exergue l'un des timbres-poste parmi les plus emblématiques de l'histoire postale française.
Le destin disputé de l'Ukraine
Au milieu du XVIIe siècle, l'Ukraine se détourne de la Pologne et se met sous l'autorité du tsar de Russie. Ce qu'elle regretta amèrement ensuite. Comme un refrain connu qui résonne jusqu'à nos jours.
Poissons d'avril au Vatican
Les faits sont avérés, mais trop insignifiants pour avoir servi de pâtures aux historiens. C'est donc au marcophile qu'appartient de faire partager sa surprise et sa gaité. Nous sommes en 1846 à « L'administration générale des postes du gouvernement pontifical »
Cartes postales : Le carnaval de Cholet
Cholet va vivre son Carnaval. Nous lui souhaitons beau temps et réussite. Dans le même temps, du 28 avril au 1er mai 2017, se tiendra dans ce chef-lieu d"arrondissement du Maine et Loire le 90e Congrès de la Fédération française des associations philatéliques dont l'organisation a été confiée à l'amicale philatélique de la ville. Deux événements, deux activités bien différentes mais liées l'une et l'autre aux passions humaines et à l'histoire.

Socrate a parlé : Deux choses que j'ai remarquées
Cela n'échappe à personne- même s'il y a une certaine omerta à ce sujet-: le nombre de philatélistes en France tend à se réduire, d'autant plus que la sinistrose s'empare de nos concitoyens. Je l'ai remarqué, c'est souvent le cas lors des campagnes électorales. Arrêter la collection, s'en séparer, certains y pensent. C'est à Timbres magazine de vous en dissuader, de vous faire aimer nos chères vignettes. J'espère que nous vous insufflons chaque mois un peu de bonheur, de culture et de technique. Quoi qu'il en soit l'âge moyen du philatéliste ne tend pas à diminuer, doux euphémisme. Et c'est ce vieillissement de notre population qui explique qu'un certain nombre de timbres - pas tous fort heureusement - se négocient mal à la vente. Dans les années 1980, l'offre comme la demande de timbres étaient fortes. Nous étions dans un marché très animé, parfois spéculatif. Tout se vendait, tout s'achetait. S'imaginer que nous revivrons cette période bénie est un leurre. Il est donc important pour nous collectionneurs de savoir ce que l'on collectionne et avec quel objectif final. (...) La seconde chose qui m'a frappé, c'est que vous êtes nombreux à réaliser vos collections via des ventes sur offres, du moins pour ceux qui possèdent de « gros » timbres. Vous seriez même autour de 80 % à 1'envisager de la sorte. Très égoïstement, je pense que c'est une bonne idée car cela contribue à la production de superbes catalogues de ventes. Catalogues très souvent fort bien faits que je conserve précieusement chez moi et que je consulte souvent ici au bureau. Ils recensent toutes les plus belles pièces, qu'il s'agisse de timbres ou de lettres et représentent une documentation hors du commun qui, si elle bien organisée et bien indexée, peut s'avérer être le complément indispensable de votre propre collection.
Ainsi pour une spécialité Vous pouvez connaître le nombre de pièces existant sur le marché, avoir leurs descriptifs exacts, dénombrer celles qu'il vous manque, connaître également leur prix moyen. Autant d'informations qui font souvent défaut et qui peuvent éviter de mauvais achats. (...)
Les ventes sur offres, la meilleure solution pour vendre ses timbres ? Nous aurons l'occasion d'y revenir.
voir le site Cliquez ici pour consulter le site de Timbres Magazine

Voir également :
les autres titres


la presse philatélique française



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques