www.philatelistes.net - La presse philatélique écrite
Association Philatélique France-Israel
Le site de l'Amicale Philatélique France-Israël 
Ce site a pour but d'amener le plus d’informations possibles sur la Philatélie Judaïca.

Il se compose de plusieurs rubriques : 
1.Présentation de l’Amicale 
2.Les Statuts de l’APFI (association loi de 1901)
3.Les Articles Originaux : cette rubrique vous propose 5 articles récents publiés par des membres de l’APFI accompagnés par l’image des timbres qui les illustrent.
4.Les Nouveautés d’Israël :  des détails sur les nouveaux timbres émis par l’état d’Israël
5.Les Nouveautés Judaïca : vous sont proposés ici les derniers timbres du monde entier ayant un rapport avec le judaïsme ainsi que des listings de timbres d’un pays, d’un thème ou d’un personnage.
6.Le Bulletin de l’APFI : vous trouverez sous cette rubrique quelques messages importants publiés dans le dernier bulletin de l’APFI ou dans les circulaires de liaisons.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

La presse philatélique écrite


l'Echo de la Timbrologie
avril   2020

cliquez ici pour plus d'informations sur  l'Echo de la Timbrologie

«A la guerre comme à la guerre...

En raison de cas de coronavirus, notre imprimeur a dû fermer ses portes pour une durée indéterminée. Pour que vous profitiez sans délai de L'Écho de la Timbrologie d'avril et en attendant de vous faire livrer sa version papier, nous vous le proposons sous un nouveau format numérique, sur le site Yvert et Tellier. Et pour adoucir la période de confinement, il est librement consultable par tous à l'adresse suivante :
»
https://www.yvert.com/cms/l-echo-de-la-timbrologie-n-1949-en-ligne.aspx

Numéro 1949 - Avril 2020 ÉDITORIAL : Avant que tout ne parte à vau-l'eau

(Sophie Bastide-Bernardin)
Actualités
- London 2020 devait être le grand rendez-vous philatélique international de l'année, il n'en sera rien...
- Le Salon des illustrateurs au musée de l'aventure Peugeot n'aura pas lieu
- Concours d'art posté de Philapostel
- Lauréat des Prix FEPA 2019 12 - L'exposition temporaire « Jeux de mains » au musée de la carte postale d'Antibes
- Concours d'art postal de Philatélie Jacquemard Collections
Multimédia : London 2020
Voir : www.london2020.co

Autocollants
- Collector sur la vie arrageoise du général de Gaulle
TOUT PHOTO : Boris Vian à la trompette et en philatélie

VARIETES
- du vert mordoré ou presque
- francs décalages de surcharges
RENCONTRE : Olivier Zuzlewski, un intérêt pour la technologie qui embellit les produits

TOUT PHOTO : Greening au Carré d'Encre
Phil@poste a fait correspondre la sortie du bloc-feuillet « Dublin » avec le greening du Carré d'Encre.
HISTOIRE : Evolution des communications radiomaritimes au XXe siècle
Lettres-Océan, radiotélégrammes, lettres radiomaritimes et cartes QSL... découvrez ces pièces de collection qui reflètent l'évolution des communications radiomaritimes.
DECOUVERTE : L'Ascension pour un thème vaticanais de Pâques

ETUDE : L'utilisation postale des 25 c du type Sage dans le régime intérieur

POLAIRES : L'OP1-2019 du Marion Dufresne

ETUDE : L'utilisation postale des 25 c du type Sage dans le régime intérieur (2/3)

HISTOIRE : En mars 1919, trois cents Volontaires luxembourgeois sur les trois mille engagés dans la Légion étrangère rentraient au Grand-Duché… une des raisons qui ont conduit Jean-François Laporte à s'intéresser à la Grande Guerre et à ses conséquences au Luxembourg.

voir le site Cliquez ici pour consulter le site de L'Echo de la Timbrologie

Voir également :
les autres titres
Timbres Magazine
mars   2020

cliquez ici pour plus d'informations sur  Timbres Magazine

Numéro 220 - Mars 2020 ÉDITORIAL : Merci pour votre soutien
Avec près de 500 entrées, le nouvel opus de l'Atlas de la philatélie ne manquera pas de vous passionner. Michel Melot, qui totalise au compteur cinquante années au service de la presse philatélique, a réuni ses immenses connaissances pour vous délivrer un hors-série remarquable. Le second opus de l'Atlas qui couvre les lettres C et D se dévore comme un livre tant il regorge d'anecdotes. Il y a bien entendu les descriptions de pays - et non des moindres comme la Chine -, ceux qui n'existent plus mais sont également évoquées une multitude de postes locales à l'instar de la California Penny Postage ou encore la Caracas y Petare.
J'ai également découvert les timbres des nombreuses postes scoutes, un certain nombre de vignettes de bienfaisance espagnoles, des timbres de monastères et tant d'autres curiosités que nous offre la philatélie. Les postes locales tiennent une bonne place et sont parfois longuement abordées comme celle de Dantzig. Nos timbres reflètent comme à l'accoutumée les évolutions politiques, les modifications de territoires liées aux guerres. A la lecture de l'Atlas, vous aurez par exemple l'opportunité de vous remémorer l'histoire mouvementée de Calimno, cette île du Dodècanèse autrefois possession de l'empire Ottoman avant d'être annexée par l'Italie, puis passée sous domination allemande, sous protection des Britanniques ensuite avant d'être intégrée à la Grèce.
Les collectionneurs de tout ce qui se rattache à la France et de ses ex-colonies, disposeront de bonnes synthèses sur le Cambodge, le Cameroun, Canton, nos bureaux en Chine, Castellorizo, Cavale, la Cilicie, Clipperton, les timbres des colonies générales, le Congo, la Côte d'ivoire, la Côte des Somalis et Djibouti, la Crête, le Dahomey, Dédéagh et Diego-Suarez.
Michel Melot est parvenu à rendre simple quelques casse-têtes philatéliques et la superbe mise en page apporte un grand confort de lecture. L'ensemble est fort plaisant, richement illustré et que l'on soit ou non collectionneur des timbres évoqués dans les lettres C et D, on se pique au jeu de la curiosité. L'objectif en 2020 est de sortir trois Atlas mais ce n'est pas tout.
Nous allons lancer plusieurs numéros hors-séries dédiés à la Seconde Guerre mondiale, un des sujets que vous avez plébiscité lors de notre dernier sondage. Le premier tome sera consacré à l'empire colonial français, de son apogée au régime de Vichy Rédigé par un spécialiste reconnu - François Chauvin - il comportera des informations inédites, tirées de la consultation d'archives. Déjà bien avancé, ce numéro spécial devrait être vendu en kiosques et disponible pour Paris-Philex.
Vous vous demandez à juste titre pourquoi la si petite équipe de Timbres magazine se met autant de travail sur les bras ? Nous sommes des passionnés, aimons notre métier mais ce ne sont pas les seules raisons. Bien que nous soyons très largement le leader de la presse philatélique magazine par notre diffusion (80% du marché), nous connaissons les difficultés rencontrées dans le secteur de la presse. Lune des solutions pour nous en sortir réside donc dans la production de hors-séries. Ce n'est pas un hasard si vous en voyez autant en librairies, sur des thèmes les plus divers, publiés par de grands éditeurs de la presse généraliste et politique. A notre échelle, nous adoptons une stratégie identique avec la même volonté de proposer des numéros de qualité.
Je vous encourage vivement à vous procurer l'Atlas II, un geste qui nous permettra de regarder l'horizon avec un peu plus de sérénité. Merci par avance de votre soutien, de votre bienveillance, compréhension, j'espère que nous continuerons encore de longues années à partager avec vous, chers lecteurs, notre passion commune. Belle Fête du Timbre et excellente lecture.
(Gauthier Toulemonde)
Philatélique ? Et alors ...
Il y a près de dix ans, nous interrogions le sens de souvenirs "philatéliques". Suscités par des collectionneurs ils sont regardés avec suspicion par l'histoire postale. Pourtant, ils constituent des témoins de l'histoire, mais aussi de la passion de chaque philatéliste.
1862, Golfe de Guinée. L'acheminement maritime des correspondances vers le Gabon
C'est pour obtempérer à une dépêche du 21 juin 1862, émanant du ministre de la Marine et des Colonies, que le commandant supérieur de la Côte-d'Or et du Gabon prit le 7 août suivant, un arrêté portant création du bureau de poste de Port-Gabon. Une décision éminemment politique, dans la mesure où la présence française dans la région restait encore très ponctuelle et limitée...
La prolifération des timbres illégaux et abusifs
Victor Manta est le fondateur et l'actuel président de l'Organisation Philatélique des Webmasters (PWO) et le rédacteur du site: www.pwmo.org, qui lutte depuis longtemps contre les timbres nocifs. Il dénonce dans ces pages comment les émissions des timbres illégaux et abusifs ont mis à mal la philatélie cette dernière décennie.
La philatélie des colonies néerlandaises
Philatélistes ou non, peu accordent de l'intérêt à ce que l'on intitule les colonies néerlandaises. Leur importance a souvent été considérée comme négligeable par rapport aux colonies espagnoles, portugaises, françaises et britanniques. En outre, leur histoire intéresse moins car elle a été relativement moins mouvementée que celle des colonies allemandes et italiennes que nous avons évoquées dans ces colonnes durant la décade écoulée.
Les timbres de Curaçao
L'île de Curaçao est une des îles des Petites Antilles, au large du Venezuela. Si sa superficie est faible (moins de 500 km2), sa position privilégiée commandant le nord de l'Amérique Latine en avait fait une plaque tournante des corsaires néerlandais. Ils étaient franchisés par la Compagnie néerlandaise des Indes Occidentales qui avait conquis l'île au détriment des Espagnols au début du XVIIe siècle.
Marques militaires de Madagascar
Un essai de "camouflage postal" des bases militaires à Madagascar au début de la Seconde Guerre mondiale qui fut aussitôt abandonné a laissé quelques précieux documents pour en témoigner.
La taille-douce expliquée par les images
Avant le timbre tel que nous le connaissons et que nous l'étudions, il y a l'impression, et avant l'impression il y plusieurs opérations manuelles ou techniques. Concernant le timbre gravé, nous vous avons parlé récemment des graveurs par le prisme de leurs épreuves d'admission. Aujourd'hui nous présentons en images à notre lectorat le travail qui englobe la gravure jusqu'à la confection des cylindres.
Une île très convoitée : Chypre
Du fait de sa localisation cette île de la Méditerranée présente un intérêt stratégique qui lui a valu bien des convoitises tout au long de son histoire. Revisitons cette dernière pour comprendre les différentes phases que Chypre a connues jusqu'au contrôle britannique puis la partition qu'elle subit aujourd'hui.
Lettres chargées en valeur déclarée
La plupart des envois postaux de la période dite classique concernaient des lettres ordinaires et, selon l'intérêt que leur portait l'expéditeur ou le destinataire, pouvaient être Recommandés, simplement Chargées et, dans ce dernier cas, en valeur déclarée. La collection de ces dernières peut s'ordonner selon la valeur déclarée, le montant total de l'affranchissement ou bien, comme ici, l'échelon de poids de la simple
La pub dans tous ses éclats
Dès la fin du XIXe siècle, la publicité que l'on désignait sous les termes d'annonces ou de réclames s'est trouvée étroitement associée aux cartes postales. Selon le Dictionnaire de la cartophilie francophone, les plus anciennes seraient celles des magasins de La Belle Jardinière en 1873 et de la Dactylographie Duployé en 1878. Ces deux exemples montrent à quel point le sujet est ancien et d'une extrême variété.
Le podium des oblitérés
Les entiers postaux "Groupe", oblitérés sont extrêmement rares, notamment ceux qui ont réellement voyagé. Voici les trois pièces majeures, des grandes raretés des colonies françaises, qui se partagent le podium des oblitérés. Commençons par la médaille de bronze
Le coup de coeur de la CNEP
Dans cette rubrique, dédiée aux négociants membres de la C.N.E.P., ceux-ci nous présentent les pièces philatéliques hors-normes qu'ils ont la chance de voir passer entre leurs mains. Ce mois-ci, Malika Benchaa (de la maison Achat Collections) présente une des valeurs vedettes des semi-modernes de France : le 50 c Mercure non-émis de couleur rouge carminé (no 325A du catalogue Yvert et Tellier), imprimé à l'occasion de l'Exposition universelle de Paris de 1937.
La chronique de Socrate : Les 80c de la grande époque
Dans la dernière chronique, je faisais appel à Yvert et Tellier afin que la maison amiénoise réponde à nos questions sur la cote. Ce sera chose faite pour la livraison d'avril prochain. Il ne s'agit pas d'un poisson, La Poste de son côté nous en a fait un beau récemment en retournant une lettre avec cette mention hilarante si j'ose dire: « Décédé, n'habite plus à l'adresse indiquée ». On se demande bien où est passé le destinataire.
Ces derniers jours, je me suis livré à l'un de mes passe-temps favoris : la consultation des catalogues de ventes. La plupart sont bien présentés, certains luxueux méritent d'être collectionnés. Encombrants, ils sont parfois source de conflits avec les conjoints radins pour qui la philatélie se résume à une histoire d'accumulation de bouts de papier souvent usagés et qui coûtent cher! Ce qui suit ne va pas contribuer à les rassurer. A la lecture du catalogue de la 40e vente sur offres de la maison Behr, j'ai remarqué un 80 centimes rose de l'Empire, coin de feuille avec carré de repère qui serait selon le marchand de l'avenue de l'Opéra à Paris la « première et unique pièce vue à ce jour ». Inutile de dire qu'elle n'est pas passée inaperçue car, proposée à 38000 euros, elle a atteint 45620 euros. Voici une belle occasion d'évoquer brièvement ces 80 centimes qui ont eu une vie exceptionnelle. Ils voient en effet le jour sous l'Empire, connaissent la Commune après avoir porté les lauriers de César, voyagent dans les anciennes colonies et les bureaux français de l'étranger Ces timbres nobles aux couleurs chatoyantes, utilisés durant 24 ans, se feront aussi couper en quatre durant la République.
Celui présenté dans cette chronique (le 17B) est émis en novembre 1859, venant après d'autres non dentelés de l'Empire dont le 17A à 80c (rouge) sorti le 4 décembre 1854. Ils succèdent aux « Présidence ». Rappelons que Louis-Napoléon qui a fait son coup d’État en décembre 1851, s'est nommé empereur. Ne supportant plus l'inscription républicaine qui surmonte son auguste profil sur les timbres en cours, il exige du graveur Jean-Jacques Barre qu'il corrige la légende des figurines. « REPUB-FRANC » qui devient « EMPIRE-FRANC ». Le timbre à 80c s'avère une nécessité car il correspond au tarif de la lettre simple pour de nombreux pays étrangers.
Le 17 B sera le dernier non dentelé de nos 80 c car 1'Administration presse Hulot de denteler les timbres. Le 80 c rose dentelé est émis en septembre 1862, tiré à 17800000 exemplaires. Le 80c rose Empire lauré voit le jour en décembre 1867, notre empereur se pare de lauriers et grand bien lui fasse car des nuages menacent le ciel de France. S'en suivra la reddition de Sedan, le siège de Paris, l'exil du gouvernement à Bordeaux, la guerre. Pas vraiment la vie en rose pour ces timbres, les derniers à l'effigie de notre empereur.
Vient ensuite le 80 c rose de l'émission de Bordeaux, nous sommes en décembre 1870. A l'effigie de Cérès, il comporte de belles nuances de couleurs : rosé clair, vif, carminé, groseille et saumon Le dernier des 80c (rose toujours) sort en septembre 1872 et fait l'objet du plus gros tirage des six timbres passés en revue avec près de 30 millions d'exemplaires. Cela ne l'empêcha pas de coter neuf chez Yvert 1200 euros. Avec les changements de tarifs le 80c est utilisé pour l'étranger et les colonies.
En 1876, un nouveau modèle fait son apparition : le type « Sage». La France adhère à l UPU. Les tarifs postaux sont modifiés : on crée de nouvelles valeurs et en supprime d'autres, comme le 80 c.
L'unification des tarifs intérieurs qui intervient le 1er mai 1878 sonne définitivement le glas du 80c. Il faudra attendre près de cinquante ans pour revoir un timbre à 80 c: une Semeuse lignée parait en 1925.
La collection des 80 c de la période classique est passionnante et on peut y adjoindre les dérivés avec les tirages spéciaux, les spécimens etc. Elle permet de voir la vie en rose dans un monde gris.

voir le site Cliquez ici pour consulter le site de Timbres Magazine

Voir également :
les autres titres


la presse philatélique française



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques