Annuaire de sites philatéliques des célèbrités
Annuaire de sites philatélique sdes personnages célèbres du monde entier. Répertoire par personnalité des timbres édités dans le monde. Un outil pour les thématistes

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Histoire postale

Début d'un mot :


La guerre de 1870
La Commune
Gazette des absents
Ballons montés
Pigeongrammes
Papillons de Metz
Pneumatiques
Boules de moulins
Chroniques
Merson

Les Ballons Montés


La guerre de 1870
Introduction aux ballons montés
Fiches détaillées des ballons
Les Affranchissements
Les Aéronautes
Les tentatives de retour sur Paris
Le projet de Dupuy de Lhome
Documents sur les ballons montés
Les ballons naufragés
Les ballons prisonniers
Les cartes-poste
Le Décret du 27 septembre 1870
Images de ballons montés


ballon précédentballon précédent  Ballon précédentRevenir à la listeballon suivantballon suivant  Ballon suivant

Ballon N° 03 : « Les Etats-Unis »
Caractéristiques Volume : 1390 m³
Aéronaute : Godard Louis
Date de départ Jeudi 29 Septembre 1870 (11 ème jour du Siège)
Lieu de départ Usine de la Villette
Heure de départ 10h30
Date d'arrivée 29 Septembre 1870
Lieu d'arrivée
Localisation de Magnanville (près de Mantes, Yvelines)

Magnanville (près de Mantes, Yvelines)
Heure d'arrivée 13h30
Durée du vol 3h
Kilomètres parcourus 58 km
Passagers J. G. Courtin
Histoire Ce ballon était en fait composé de deux anciens ballons : l'Hirondelle de 800 m3 et le Napoléon de 540 m3 accouplés par une barre horizontale.
Une expérience précédente avait été tentée par les frères Godard. Compte-tenu des difficultés rencontrées à l'époque, on avait adjoint un ballonnet de 50 m3 entre les deux ballons.

Le passager, M. Courtin était un "fournisseur de l'Armée" et bénéficiait à ce titre d'un sauf-conduit. Marchand de bestiaux, il avait convaincu les autorités qu'il pourrait ravitailler Paris en viande fraîche. Inexpérimeté, il co-pilotait l'Hirondelle. sous la conduite de Louis Godard (qui lui était sur le Napoléon). Il réussirent quand même la manoeuvre délicate synchronisée de l'atterissage de deux ballons accouplés.
Leur arrivée fut également mouvementée. Selon le rapport de Louis Godard, les soldats l'ont enmené manu militari en le prenant pour un espion tandis que "l'honorable J. G. Courtin" pour lequel il n'avait pas une grande sympathie était libéré grâce à son sauf-conduit (en quittant Louis Godard, il ne lui paya pas la moitié du prix de son voyage). Le rapport militaire contredit cette version en indiquant que les soldats français, sous la direction du général Estancelin les ont protégés des Uhlans et les ont escortés jusqu'à Mantes.
Plus tard, lors de l'inauguration du monument aux aéronautes, M. Courtin sera décoré de la Légion d'Honneur pour "son héroïsme" durant le Siège de Paris.


Récit du voyage d'après le Moniteur officiel de Tours.


«M.J.-G. Courtin, fournisseur de l'armée, chargé de conduire les dépêches du gouvernement, est parti jeudi de Paris. L'aéronaute, Louis Godard, commandait l'escadrille aérienne, qui se composait de deux ballons et de deux nacelles, liés ensemble et marchant de conserve. Le poids total des dépêches confiées à M. Courtin s'élevait à 83 kilogrammes.

«Le départ a eu lieu jeudi, à 10 heures du matin, à l'usine à gaz de la Villette. Nos voyageurs ont passé sur le Mont-Valérien à 800 mètres de hauteur. Après avoir dépassé la forteresse, à deux kilomètres environ, ils ont essuyé quelques coups de feu, qui naturellement n'ont point porté jusqu'à eux. Ils ont jeté du lest, et se sont élevés jusqu'à 1,500 mètres. Ils étaient en ce moment sur la forêt de Saint-Germain, d'où les Prussiens ont, avec le même insuccès, tiré sur les ballons. Faute de vent, ils ont plané assez longtemps et ont dû redescendre à 800 mètres, afin de rencontrer un courant.

«Le reste du voyage aérien s'est accompli sans encombre et sans incidents.

«M.J.-G. Courtin et M. Godard ayant traversé Mantes, ont pris leurs dispositions pour atterrir.

«C'est à trois kilomètres de cette ville qu'ils ont touché terre; mais ils ont été traînés pendant au moins 150 mètres. Ils étaient dans cette position désagréable, quand une troupe de cavaliers est arrivée sur eux ventre à terre.
Ils ont pris ces hommes pour des Prussiens et se sont crus perdus. Heureusement la troupe était commandée par M. Estancelin, qui est chargé d'organiser la défense dans le nord-ouest, et qui s'est empressé, après avoir aidé nos voyageurs à prendre terre, de donner à l'envoyé du gouvernement une escorte pour gagner Mantes, où son arrivée a causé une alerte, car les Prussiens étaient d'un côté de la ville pendant que M. Courtin y entrait de l'autre.

«Celui-ci a été parfaitement accueilli, et a reçu, avec une ovation, des offres de services de tout le monde. Une voiture à deux chevaux a été mise immédiatement à sa disposition pour gagner Evreux.»

Documents
Dessin d Albert Tissandier montrant le couplage des deux ballons l Hirondelle et le Napoléon avec un ballonnet de 50 m3
Dessin d'Albert Tissandier montrant le couplage des deux ballons l'Hirondelle et le Napoléon avec un ballonnet de 50 m3
Louis Godard (1829-1885), Pilote.
Louis Godard (1829-1885), Pilote.
J.-G. Courtin, fournisseur de l armée, passager des Etats-Unis
J.-G. Courtin, fournisseur de l'armée, passager des Etats-Unis
Nbre de pigeons 6 pigeons  Plus d'infos sur les pigeongrammes (Plus d'infos sur les pigeongrammes)
Plis transportés Cachets de départ du 25 septembre (2ème levée) au 28 septembre
Cachets d'arrivée du 29 septembre au 2 octobre.

Plis confiés :

  • Mantes Losange 2190 (29 septembre)
  • Tours Cachet ou Losange 3997 (1er octobre)
  • Ambulant Paris à Caen (29 septembre)
  • Caen Losange 691
  • Ambulant PB (2 octobre)
  • ambulant Paris à Calais (2 octobre)

(Soit 80 kg de courrier)


ballon précédentballon précédent  Ballon précédentRevenir à la listeballon suivantballon suivant  Ballon suivant

Rechercher     

Sources : 

Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques