www.philatelistes.net - Les timbres au type Merson : les faux
ALL STAMPS PARADISE
SITE D'ECHANGES PHILATELIQUE GRATUIT.
LIENS UTILES
GROUPE DE DISCUSSIONS

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Les timbres au type Merson : les faux


portrait de luc-olivier merson
Luc-Olivier Merson (1846-1920)
Sommaire général
Vie
Oeuvre
Images des oeuvres
Les timbres de France au type Merson
Les timbres étrangers au type Merson

La notion de Faux se décline en plusieurs catégories, certaines intéressent à titre anecdotique les collectionneurs, d'autres pas.
J'ai écarté volontairement les faux récents, obtenus par des photocopieuses couleurs, relativement bien imités, mais qui ne peuvent tromper le collectionneur averti, le papier n'étant pas le même, les encres de toner ou d'impression ionographique ne sont pas du tout les mêmes que celles d'origine.



Quelques exemples de Faux Merson modernes

Faux de France (trs grossiers), non dentels vendus en planches, impression typographique



Faux 40c de France


Faux 45c de France


Faux 50c de France


Faux 60c de France


Faux 1F de France


Faux 2F orange
de France


Faux 2F violet
de France


Faux 3F rose
de France


Faux 3F violet
de France


Faux 5F de France


Faux 10F de France


Faux 20F de France

(Un grand merci Rodolphe Hipp pour son aide sur ces faux merson)



Toutefois, je les mentionne ici, car j'en ai vu d'autres très bien imités, notamment les 2F violet et jaune, vieillis artificiellement, sur lettres d'époque revêtus d'une fausse oblitération, très très dangereux et il est important pour tout achat de valeur (> 450 ) de prendre certaines précautions.
N'hésitez pas à demander une expertise même si le timbre est signé, on voit également beaucoup de fausses signatures d'experts.

J'ai écarté également dans ce chapitre, les fausses maquettes, certaines oblitérations fantaisistes du Monténégro, l'affaire "Félix Cohen" à l'île Rouad ou des Postes Serbes à Corfou étudiées par ailleurs.

Seuls les timbres d'une certaine valeur soit pour l'affranchissement auprès de la Poste, soit pour leur valeur auprès des philatélistes ont été copiés.

En résumé, on trouve :
les faux pour tromper la Poste
les faux pour tromper les collectionneurs
les timbres truqués, réparés pour tromper les collectionneurs
les faux faux pour tromper les collectionneurs spécialisés
les fac-similés
Il s'agit de vignettes sans valeur, vendues à des collectionneurs pour "boucher les trous" des albums.
Parfois, des négociants vendent des faux également pour ce même usage (ils sont un peu plus chers que les vignettes car il s'agit de vrais timbres, c'est le cas des fausses surcharges LE HAVRE ou CONGRES de BORDEAUX).
Il y a plusieurs fantaisies comme le célèbre Francophila de 1979, à Münich imitant celui de l'exposition du Havre
:



Les faux de FORBIN

red_arrow.gif Voir l'tude complte sur les faux de 1912 ou « faux de Forbin »

Les faux de FOURNIER

Ce sont des fac-similés et vendus comme tels par FOURNIER, un marchand de Genève qui a proposé pendant plusieurs dizaines d'années des reproductions de timbres rares de tous pays destinés à combler "les trous" dans les albums des collectionneurs.
Certaines vendues sous forme de collection à sa mort en 1914 comportent la mention "FAUX" au recto ou au verso du timbre.
Les faux 5F étaient vendus 1F 75 à l'époque. On trouvait également des faux 5F d'Alexandrie vendus 4 F, etc.La plupart sont de faux oblitérés. Il s'agit d'une impression en typographie ou en phototypie, facilement identifiable. L'imitation est très grossière, le papier est très différent de celui des timbres authentiques et ne supporte pas la comparaison.

Les faux écussons brisés

Il s'agit d'un simple grattage de l'écusson qui devient ainsi "brisé". L'examen du timbre en lumière rasante ou par transparence fait apparaitre l'érosion. Se méfier toutefois des timbres collés sur documents.

Les fausses surcharges des BFE



POSTE AERIENNE DE CILICIE : Timbre de 1920 Surchargé

Le plus rare de tous les Merson a inspiré les faussaires. Il fut utilisé pendant quelques jours pour affranchir les lettres et colis par avion militaire à destination d'Alep, en Syrie (cf. carte de la Cilicie). Le cachet POSTE PAR AVION était apposé avec manuellement au guichet. On ne connait aujourd'hui que quelques plis neufs et trois plis ayant circulé. Mais ne vous réjouissez pas trop vite si vous en avez dans vos albums : il s'agit très certainement de faux comme ceux ci-dessous. A Alep, quelques facteurs avisés, fabriquèrent un faux cachet identique au premier (taillé dans un
pied de chaise) et oblitérèrent un stock très important qui fut rapatrié en France. Les 50c et autres fantaisies sont donc tous des faux.

un faux ("surcharge des facteurs")


A gauche le faux, à droite le vrai (sans PIASTRES)

Les vrais-faux fleurons d'Alep

Il s'agit de la réutilisation -encore aujourd'hui- de deux matrices déclarées perdues. cf. fleurons d'Alep à la page des Merson de Syrie

Les faux non-dentelés

Le procédé est simple : on découpe un timbre dentelé au ras du dessin, on l'amincie par abrasion, on le colle sur une feuille de papier elle-même amincie à l'endroit qui doit recevoir le timbre, puis on presse l'ensemble. Enfin dans certains cas, on gomme le verso.
Le trucage est habile, seul un examen attentif des bords permet de déceler le trucage

Les faux préperforés des colis postaux

Il s'agit de reconstitutions grossières du papier sous le timbre à partir de vrais documents poinçonnés par les postiers. Ce ne sont pas des faux à proprement parler puisqu'il s'agit de vrais documents, mais des trucages sans intérêt qui permettent de donner une petite plus-value au timbre qui a alors l'apparence d'un vrai pré-perforé sur document.

Les faux de Fiechter

Je ne dispose d'aucun lment sur d'ventuels faux merson dits de « Fiechter ». 

Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques