www.philatelistes.net - Les timbres au type Merson : Syrie
Le Supersonique Concorde sur les Timbres du Monde
Le Supersonique Concorde représenté sur les Timbres Poste du Monde et Oblitérations Temporaires. Petite histoire de l'Aviation en compagnie de précurseurs célèbres tels Ader, Blériot, Lindbergh, etc...

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Les timbres au type Merson : Syrie


portrait de luc-olivier merson
Luc-Olivier Merson (1846-1920)
Sommaire général
Vie
Oeuvre
Images des oeuvres
Les timbres de France au type Merson
Les timbres étrangers au type Merson


Syrie 62 valeurs

La Syrie en 1920

La Syrie a joué un grand rôle dans l'histoire ancienne. Conquise successivement par les Egyptiens, les Perses, les Grecs et les Romains, elle tomba enfin aux mains des Turcs qui l'ont gardée comme province d'Asie Mineure de l'Empire Ottoman.
Les Croisés la prirent et la reperdirent. En 1799 Bonaparte y fit une expédition. En 1860 les massacres des Maronites par les Druses amenèrent l'intervention d'un corps de troupes françaises.

En 1915, les Turcs entrent en guerre aux côtés des Allemands. Ce n'est qu'en 1917 que la Syrie sera envahie. Jusque là, en 1915 et 1916, elle avait été le point de départ d'attaques germano-turques contre le canal de Suez. Elle fut conquise par une armée anglaise (Général Allemby) assisté de troupes françaises et arabes.

Géographie (en 1920)

Région d'environ 159 000 km², peuplée de 4 millions d'habitants. Elle s'étend entre l'Euphrate, l'Arabie, la Turquie et la Méditerranée.
Villes principales : Alep, Beyrouth, Damas et Jérusalem.
Une partie montagneuse traversée par le Liban et l'Anti-Liban, des côtes découpées, un climat sec et chaud. Les principales cultures étaient le mûrier, le tabac, le coton et l'oranger. On fabriquait également des étoffes.

la Syrie fut en 1919 découpée en deux parties administrées l'une par la France (à l'Ouest) et l'autre par les britanniques sous la souveraineté de l'émir Fayçal. Les timbres sont surchargés TEO (Territoires Ennemis Occupés)

A propos de surcharges de Syrie

Ces surcharges ont été imprimées à Beyrouth en trois grandes étapes :

Imprimerie Gédéon jusqu'en janvier 1921
Imprimerie du Haut-Commissariat de février 1921 à mars 1922
Imprimerie des Pères Capucins à partir de mars 1922, sur le matériel cédé par le Haut-Commissariat

En ce qui concerne l'imprimerie Gédéon, on note de très (très) nombreuses variétés qui ne s'expliquent pas toutes. Certaines variétés sont visiblement accidentelles et ne peuvent être attribuables qu'aux employés de Gédéon, la plupart arabophones. Ainsi on trouve des erreurs d'accord (2 PIASTRE ou 1 PIASTRES), des erreurs sur le S qui figure à l'envers ou sur des inversions de lettres PIASRTES au lieu de PIASTRES, Liabn au lieu de Liban.
La fréquence d'autres prétendues variétés, est plus suspecte et l'on soupçonne un employé indélicat de Gédéon qui aurait travaillé sur commande de négociants français, pour "fabriquer" quelques pièces : double ou triple surcharges, surcharge inversée, incomplète, ...

Le plus troublant étant que l'on retrouve ces mêmes variétés avec une fréquence quasi-identique pendant les émissions du Haut-Commissariat ou des Pères Capucins... Peut-être s'agissait-il du même employé cédé avec la machine ?
Comme pour les compléments manuels que sont les fleurons d'Alep ou les surcharges de poste par Avion, il faut être très circonspect et ne pas accorder une confiance systématique aux pièces que l'on vous présente. Il y a de très fortes chances qu'une surcharge triple, inversée, un double fleuron d'Alep l'un noir, l'autre rouge sur le même timbre neuf soit une des variétés fabriquées pour tromper les collectionneurs...
Pis : ces surcharges ayant été réalisées sur des matériels authentiques, il est quasiment impossible de détecter les faux d'époque sur timbre isolés. Donc : collectionnez-les sur plis affranchis (ayant circulé) et bien évidemment... non philatéliques.
Le reste, considérez-le comme anecdotique.

A propos des tarifs postaux

Là encore il est difficile d'établir une vérité. Plusieurs affranchissements sont des plis philatéliques, surtout pour les valeurs élevées ou les timbres de poste par Avion.
La mention de ces tarifs se trouve dans les bulletins officiels des Postes suivants :
BOP 1920-12 benéficiaires du tarif intérieur français hors franchise postale, pour les militaires françaisde l'armée d'Orient, les membres de la famille des officiers installés sur place. Tous les autres cas sont passibles des taxes internationales ou locales (correspondance France vers militaires, ou correspondances civiles)
BOP 1920-20 Lettres de 0 à 20g : 2 pi et 1, 50 pi par 20g en sus
Recommandés : 2,00 pi
Imprimés par 50g : 1, 50 pi (2Kg au max)
BOP 1922-18 Lettres de 0 à 20g : 2 pi , de 20 à 50g : 3 pi, de 50 à 100g : 4,00 pi puis 2,00 pi par 100g en sus avec un maximum de 1, 5 Kg
Recommandés : 2,00 pi Imprimés : jusqu'à 50g :
0,25 pi, de 50 à 100g : 0,75 pi, puis 0,75g par 100g en sus
BOP 1922-29 Lettres de 0 à 20g : 2,50 pi et 1, 50 pi par 100g en sus, avec un maximum de 2 Kg. (en fait on constate souvent que l'on a appliqué un tarif de 1,25 pi par 100g en sus)
Recommandés : 2,50 pi

Avion Jusqu'à 20g : 6 pi (taxe) puis 5,00 pi par 20g en sus

21 Novembre 1919 : timbre avec surcharge T.E.O (Territoires Ennemis Occupés)

Ces timbres furent surchargés en monnaie Egyptienne
(1 piastre = 10 millièmes = 40 paras) par l'Imprimerie Gédéon à Beyrouth.

autres timbres
9 piastres sur 50c brun et gris
10 piastres sur 1f lie-de-vin et olive

Idem, surcharge TEO verticale


autres timbres
4 piastres sur 1f lie-de-vin et olive
8 piastres sur 2f violet et jaune
20 piastres sur 5 f Bleu et chamois


Février 1920 : Surcharge O.M.F (Occupation Militaire Française) /Syrie en caractères maigres

Imprimerie Gédéon de Beyrouth, en monnaie Egyptienne.


Mars 1920 : Même surcharge, même imprimeur, OMF/Syrie en caractères gras


20 piastres sur 5 f Bleu et chamois (surcharge noire)
20 piastres sur 5 f Bleu et chamois (surcharge rouge)

Mai 1920 à Février 1921 : Surcharge O.M.F. en caractères gras

Surchargés par l'imprimerie Gédéon de Beyrouth, puis par l'imprimerie officielle du Haut commissariat (il est possible de distinguer les deux, car l'encre employée dans ce dernier cas est mate).
Monnaie : Piastre Syrienne (1Piastre = 100 centièmes)

autres timbres
25 piastres sur 50c brun et gris
50 piastres sur 1f lie-de-vin et olive
100 piastres sur 5 f Bleu et chamois (surcharge noire)
100 piastres sur 5 f Bleu et chamois (surcharge rouge)

1920 : Timbre-taxe

surchargé OMF Syrie / Ch taxe sur 40c rouge et bleu



Octobre 1920 à février 1921 : Les fleurons d'Alep

Surcharges OMF imprimées par l'imprimerie Gédéon de Beyrouth puis l'imprimerie Officielle du Haut-Commissariat (encre mate)

Les fleurons d'Alep sont des petites surcharges rouges ou noires utilisées d'octobre 1920 à février 1921, à la demande de la population locale qui rejetait la piastre-papier libano-syrienne.

fleuron Alep noir fleuron Alep rouge

Les fleurons indiquaient que la valeur faciale était exprimée en piastres-or comme la monnaie qu'utilisaient les caravaniers transitant par Alep.
(1 piastre-or d'Alep = 2,863 piastres-papier de Syrie = 0, 5726 francs)
Ces timbres étaient directement collés sur les plis postaux par les guichetiers. Mais cette règle n'a pas souvent été appliquée et il existe de nombreux fleurons sur timbres neufs.

Officiellement, les fleurons d'Alep prirent fin le 12 avril 1921, date à laquel le procès-verbal de destruction des des fleurons fut émis :

"Les soussignés,

Colonel François, Conseiller des Postes et Télégraphes d'Alep, Monsieur Chatila, Directeur des P. T. de Damas, en mission, Monsieur Sameh Bey, Directeur des P. T. d'Alep, déclarent avoir assisté le 12 avril 1921 à 10 heures, à la fonte de fleurons antérieurement utilisés à la surcharge des timbres syriens anciennement en usage à Alep".

N.B. :
Ce procès-verbal ne mentionne que la fonte "de fleurons" et non la fonte "des fleurons". En effet, un autre procès-verbal fait état de la "disparition de deux matrices" qui furent déclarées perdues. En fait elles sont encore aujourd'hui utilisées par quelques négociants peu scrupuleux, d'où la présence sur le marché d'un très grand nombre de fleurons "authentiques".

autres timbres
10 piastres sur 40c rouge et bleu (S. rouge)
25 piastres sur 50c brun et gris (S. noire)
25 piastres sur 50c brun et gris (S. rouge)
50 piastres sur 1f lie-de-vin et olive (S. noire)
50 piastres sur 1f lie-de-vin et olive (S. rouge)
100 piastres sur 5 f Bleu et chamois (surcharge noire)
100 piastres sur 5 f Bleu et chamois (surcharge rouge)



1920 - septembre 1922 : Surcharge sur 3 lignes au lieu de 4

Imprimerie des Capucins

autres timbres
2 piastres sur 40c rouge et bleu (double surcharge)
2,50 piastres sur 50c brun et gris
3 piastres sur 60c violet et bleu
5 piastres sur 1f lie-de-vin et olive
10 piastres sur 2f orange et vert
25 piastres sur 5 f Bleu et chamois


1923 : Timbres de France de 1900-1921, Surcharge Syrie-Grand Liban

Imprimerie des Capucins

autres timbres
3 piastres sur 60c violet et bleu
5 piastres sur 1f lie-de-vin et olive
10 piastres sur 2f orange et vert
25 piastres sur 5 f Bleu et chamois


1924 : Timbres de France de 1900-1921 Surchargés Syrie

Imprimerie des Capucins

autres timbres
3 piastres sur 60c violet et bleu
5 piastres sur 1f lie-de-vin et olive
10 piastres sur 2f orange et vert
25 piastres sur 5 f Bleu et chamois


1924-1925 : Timbres de France de 1900-1924 avec surcharge bilingue

Imprimerie des Capucins

autres timbres
2 piastres sur 45c vert et bleu
3 piastres sur 60c violet et bleu
5 piastres sur 1f lie-de-vin et olive
10 piastres sur 2f orange et vert
25 piastres sur 5 f Bleu et chamois




POSTE AERIENNE


(cf. la carte ci-dessus des liaisons entre Alep et Alexandrette (Iskenderum) et Alep et Deir-el-Zor)


1920 Timbres de 1920 avec surcharge violette






1921 Timbres de 1920-1922 avec surcharge violette





Autre timbre :
5 piastres sur 1 f lie-de-vin et olive

1921 Timbres de 1920-1922 avec surcharge verticale AVION





Autre timbre :
10 piastres sur 2 f orange et vert

1922 : Timbres de France de 1900-1906 avec surcharge
Poste par Avion
O.M.F.
Syrie


autres timbres
3 piastres sur 60c violet et bleu
5 piastres sur 1f lie-de-vin et olive
10 piastres sur 2f orange et vert


1923 : Timbres de France de 1900-1906 avec surcharge
Poste par Avion
Syrie-Grand Liban


(fréquentes erreurs de surcharges Liabn)
autres timbres
3 piastres sur 60c violet et bleu
5 piastres sur 1f lie-de-vin et olive
10 piastres sur 2f orange et vert


1924 : Timbres de France de 1900-1906 avec surcharge
Poste par Avion
SYRIE


autres timbres
3 piastres sur 60c violet et bleu
5 piastres sur 1f lie-de-vin et olive
10 piastres sur 2f orange et vert


1924 : Timbres de France de 1900-1906 avec surcharge bilingue
Avion (vertical)
Syrie


autres timbres
3 piastres sur 60c violet et bleu
5 piastres sur 1f lie-de-vin et olive
10 piastres sur 2f orange et vert


La cote des Merson de Syrie


Album

Cliquez ici pour télécharger
la page d'album des timbres de Syrie
au format Word 6 (page 1/8)

(page 2/8)
(page 3/8)
(page 4/8)
(page 5/8)
(page 6/8)
(page 7/8)
(page 8/8)





Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques