Les ponts à travers la philatélie
Anciens ou modernes, en pierre, en bois, en fer ou métal, aqueducs, viaducs ou simples passerelles, vus d'en haut, de face, de trois quarts, etc.... Les ponts sont bien là sur des dizaines de nos timbres. Vous pourrez découvrir, à travers vos recherches, des histoires, des légendes, des détails de construction qui vous feront franchir les précipices de nos régions françaises et d'autres mondes... et qui sait l'envie de passer sur une rive pour admirer au détour des routes un pont que vous aurez eu l'occasion d'observer en timbres

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Catalogue des timbres


Extrait - (France) revenir à la listeRevenir à la liste


Sully Prudhomme (1839-1907)
© Phil@poste
Année : 2007
fr_070903 - Sully Prudhomme (1839-1907)

Feuilles de 48 timbres
René Armand François Prudhomme (Paris, 16 mars 1839 – Châtenay-Malabry, 6 septembre 1907), dit Sully Prudhomme, est un poète français, élu à l'Académie française en 1881 au fauteuil 24. Fils d'un commerçant, René Armand Prudhomme voulait devenir ingénieur, et fit ses études au Lycée Bonaparte mais une crise d'ophtalmie le contraint à les interrompre. Après avoir travaillé au Creusot dans les usines Schneider, il se tourne vers le droit et travailla chez un notaire. L'accueil favorable réservé à ses premiers poèmes au sein de la « Conférence La Bruyère », société étudiante dont il est membre, encourage ses débuts littéraires.
(Source Wikipédia)

Terminons par une poésie : Un songe

- Le laboureur m'a dit en songe : "Fais ton pain
Je ne te nourris plus: gratte la terre et sème."
Le tisserand m'a dit: "Fais tes habits toi-même."
Et le maçon m'a dit:" Prends la truelle en main."

- Et seul, abandonné de tout le genre humain
Dont, je traînai partout l'implacable anathème,
Quand j'implorai du ciel une pitié suprême,
Je trouvais des lions debout sur mon chemin.

- J'ouvris les yeux, doutant si l'aube était réelle;
De hardis compagnons sifflaient sur leurs échelles.
Les métiers bourdonnaient, les champs étaient semés.

- Je connus mon bonheur, et qu'au monde où nous sommes
Nul ne peut se vanter de se passer des hommes,
Et depuis ce jour-là, je les ai tous aimés.
Sully Prudhomme


célébrités
Valeur faciale : 1,30 € 
célébrités
Personnages illustres
Gravé par Yves Beaujard d'après Photo Roger-Viollet
Imprimé en : taille-douce
Emis le : 2007-09-12

 Cliquez ici pour voir le Cachet Premier Jour 

Pour en savoir plus, cliquez ici Pour en savoir plus cliquez ici

Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques