www.philatelistes.net - Les timbres au type Merson (France) : Les colis postaux d'Alsace-Lorraine
Les ponts à travers la philatélie
Anciens ou modernes, en pierre, en bois, en fer ou métal, aqueducs, viaducs ou simples passerelles, vus d'en haut, de face, de trois quarts, etc.... Les ponts sont bien là sur des dizaines de nos timbres. Vous pourrez découvrir, à travers vos recherches, des histoires, des légendes, des détails de construction qui vous feront franchir les précipices de nos régions françaises et d'autres mondes... et qui sait l'envie de passer sur une rive pour admirer au détour des routes un pont que vous aurez eu l'occasion d'observer en timbres

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Actualité
Actualité

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Les timbres au type Merson (France) : Les colis postaux d'Alsace-Lorraine


portrait de luc-olivier merson
Luc-Olivier Merson (1846-1920)
Sommaire général
Vie
Oeuvre
Images des oeuvres
Les timbres de France au type Merson
Les timbres étrangers au type Merson



d'après le catalogue Yvert & Tellier 1996 - timbres de France, tome 1

Entre les deux guerres mondiales, le service des Colis-Postaux a été directement assuré en Alsace-Lorraine par la poste.
L'affranchissement consistait en timbres-poste apposés sur des récépissés. Les timbres des valeurs faciales supérieures à 2f devaient réglementairement posséder une perforation centrale.

Cette dernière fut souvent obtenue, après affranchissement et oblitération, par un coup de poinçon ou d'emporte-pièce traversant le récépissé. Mais dans certains bureaux, les fortes valeurs étaient vendues pré-perforées aux usagers.
Les perforations étaient de forme variable, mais le plus souvent circulaire.
Il est actuellement connu sur récépissé les pré-perforés énumérés ci-dessous, le 2f fut pré-perforé par erreur par le bureau de Strasbourg-Tanneries en 1927 par suite d'une mauvaise application des directives postales. 

Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques