L'impression typographique à plat inventée par deux allemands Köenig et Bauer, consiste à appliquer fortement une feuille de papiersur une planche d'impression crée par un galvano de service. Cette planche est encrée par un rouleau encreur. Les Mersonétaient imprimés en deux passes (chaque planche d'impression était gravée à partir d'un poinçon original différent). Lors de la première passe, le dessin du timbreétait imprimé,

tandis que le fond était imprimé lors de la seconde passe. Ce procédé était très lent, nécessitait de nombreusesmanipulations dans une presse actionnée par un système mécanique compliqué de leviers et de poulies.
La difficulté du repérage entre les deux passes explique les nombreuses variétés de décalage de fond pourles Merson qui utilisèrent cette technique.
Lesfeuilles étaient ensuite gommées puis découpées en deux pour constituer des feuilles de vente de 75 exemplaires chacune.